Publié le : 01 août 20216 mins de lecture

Après avoir vos culottes de règles, il est sûr que vous voulez abandonner les serviettes hygiéniques et les tampons. Vous avez hâte de les essayer. Pourtant, vous vous demandez sûrement aussi, comment vous en servir ? Comment entretenir vos culottes pour la première fois ? Faut-il d’abord les tremper puis les rincer ? Quels sont les meilleurs conseils pour vous aider à prendre soin de vos culottes menstruelles ?

Des culottes de règles et de quoi sont-elles faites ?

Les sous-vêtements menstruels de la semaine de la fraise ne sont pas seulement produits en Europe. Le coton est également certifié biologique. On l’a également soumis à un certain nombre de tests. De nombreuses années d’expérience avec les produits menstruels durables ont abouti à ce résultat : les nouvelles culottes menstruelles sont adorables. Vous vous sentez en sécurité et vous êtes prêt à relever tous les défis. Le slip se compose de 4 couches individuelles, la couche la plus interne et la plus externe. C’est-à-dire celle qui en contact direct à votre peau et composée de coton biologique, Cela le rend ultra doux et confortable à porter. Le sang menstruel est absorbé par une couche de toison. La membrane offre une protection supplémentaire contre les fuites. Cliquez sur :  repeat-undies.fr pour plus d’infos.

Le lavage de culotte menstruelle

Avant tout chose, il est nécessaire de pré laver culotte menstruelle, avant sa toute première utilisation. C’est pour but d’activer son pouvoir d’absorption. Elle n’en sera que plus performante. Pour cela, il vous suffit de tremper votre culotte dans un lavabo ou dans une bassine avec de l’eau tiède pendant deux à trois heures. Après, quand vous avez fini de passer votre premier jour de règles avec, il est l’heure de la retirer et de passer au rinçage. En général, les culottes menstruelles sont toutes lavables et simples à entretenir. Après chaque utilisation, rincez-la avec de l’eau froide, jusqu’à ce que l’eau soit bien claire. Essorez-la à la main pour évacuer le maximum de sang et de l’eau. Vous effectuez cette opération, jusqu’à ce que l’eau soit complètement claire. Pour le lavage culotte menstruelle en machine, après rinçage, lavez-la séparément ou avec vos linges habituels à 30°. Pour le cycle de lavage, on recommande soit linge délicat, soit coton toujours à 30°. Pour le cycle d’essorage, on conseille 800 tours à 1200 tours. Au-delà de 30°, les tissus composant de la culotte risqueraient à s’altérer. Ce qui diminuerait l’efficacité de son absorption.

Le lavage à main et le séchage

Vous pouvez directement laver culotte menstruelle à la main dans votre lavabo ou douche. La culotte veut bien qu’on prenne soin d’elle. Pas de javellisant, pas d’adoucissant, pas de savon trop gras, car ils obstruent les pores de fibres. En conséquence, la culotte devient moins absorbante, et la fuite est sûre. Plus la culotte menstruelle est bien traitée, plus elle est réutilisable et durable dans le temps. Quelle lessive utiliser pour laver la culotte de règles ? Privilégiez au maximum des lessives biologiques pour les lavages en machine. Pour les lavages à main, utilisez des savons bio non gras. Ils sont plus respectueux de la peau et des vêtements. Une fois la culotte sortie de votre machine ou de votre baignoire, vous devez la sécher à l’air libre, tout simplement. Vous pouvez l’étendre avec d’autres vêtements à plat, comme des sous-vêtements ordinaires. Pour la garder dans le temps toujours, pas de sèche-linge ni de radiateur. Maintenant, votre culotte est prête pour un nouveau cycle. Vous n’avez plus qu’à répéter ces étapes à la prochaine utilisation.

Culotte menstruelle : les erreurs à éviter

Jamais d’eau chaude, vous devez laver toutes les taches de sang à l’eau froide, pour ne pas faire cuire le sang et ne pas fixer la tâche sur le tissu. Pour que votre culotte soit plus durable, il est vraiment nécessaire d’en prendre soin. Donc, n’utilisez jamais de chlore ni de détergents. Ça attaque les fibres absorbantes de tissus et risque à abîmer les parties absorbantes de votre culotte. Au risque de transformer votre culotte menstruelle en culotte ordinaire, on ne fait pas la sécher sur un radiateur. Ça risque aussi d’abîmer les fibres du tissu. Pas de sèche-linge aussi, la culotte de règles n’aime pas la chaleur. Évitez aussi les lessives trop grasses. Ils contiennent de la glycérine, qui va obstruer les pores des fibres des tissus. La culotte menstruelle n’aime pas du tout le fer à repasser. Ce dernier abîme son tissu imperméable magique. Donc, on proscrit le repassage. La culotte menstruelle touche à la zone la plus sensible et la plus intime de votre corps. Il est toujours mieux alors de privilégier les lessives écologiques et les savons biologiques. Au risque de provoquer des démangeaisons, des allergiques ou des irritations au niveau des muqueuses vaginales, on évite l’utilisation des savons non biologiques à la composition douteuse. Désormais, la culotte menstruelle n’a plus de secret pour vous. Si vous respectez tous ces conseils, vous garderez toujours votre culotte très longtemps.